mercredi 12 décembre 2012

Georges Léonnec 1881 - 1940

 Illustrateur français très connu pour ses couvertures de "La Vie Parisienne" et "Le Sourire".



























Pinupmania

17 commentaires:

Moody-Blue a dit…

Haaa ! La Vie Parisienne ! Et Mimi Pinson à sa fenêtre ! On savait rire en ces temps pénibles ! J'adore !

Pinupmania a dit…

@ Moody-Blue
Moody Pinson à sa fenêtre. Je n'avais pas remarqué. ;+))
Bisous
Olivier

mademoiselle mode a dit…

Je suis fan de cette époque ^^

Kisses
http://www.mademoisellemode.com/

Pinupmania a dit…

@ Mademoiselle Mode
Moi aussi ;+))
Bisous
Olivier

Gentleman W a dit…

Un style si particulier que je vais reprendre car je dois retravailler mes dessins et esquisses.

La belle avec la table rouge m'inspire fortement .

Bises de NOEL mon cher (et excusez moi pour mon assiduité un peu dispersée ces dernières semaines).

Pinupmania a dit…

@ Gentleman W
Je suis moi-même quelque peu dispersé. Je viendrai vous visiter demain et même plus si affinités ;+))
Olivier

Valmont a dit…

Magnifiques dessins, on savait rendre belles les pubs et autres magazines en ce temps-là, amitiés !

Pinupmania a dit…

@ Valmont
On disait peut-être même encore "réclames" et non publicités.
Amitiés
Olivier

Anonyme a dit…

Un nouveau régal pour les yeux ! Ces années folles, je ne m'en lasse pas, quelle liberté, quelle élégance mutine !

Bises

Miss O

Pinupmania a dit…

@ Miss O
Des silhouettes mutines et élégantes.
Bisous
Olivier

Stéphanie a dit…

Merci pour ces très belles images !

Pinupmania a dit…

@ Stéphanie
De rien, miss joli sourire.
Olivier

Miss Legs a dit…

Beaucoup de charme dans ces couvertures d'époque... la vie semblait belle à Paris !
Bisous Olivier !

Pinupmania a dit…

@ Miss Legs
Et la douceur provinciale, qu'en fais-tu ? ;+))
Bisous
Olivier

Yelle a dit…

J'aime beaucoup, entre autre, la pub pour les cigarettes Naja.
Bisous Olivier.

Yelle a dit…

Ah oui, "réclames" ! Marrant ce mot désuet que j'ai pourtant cotoyé !

Pinupmania a dit…

@ Yelle
J'aime bien ce mot désuet. Mon enfance a été bercé par les réclames.
Bisous
Olivier