mercredi 3 décembre 2008

Les chaussures chez Eric Stanton


Stanton est l'auteur de nombreuses bandes dessinées fétichistes. Son coup de crayon est très particulier. Ses corps en mouvement sont remarquables. Ses femmes sont dominatrices. On aime ou on n'aime pas. Comme pour Guido Crépax, Leone Frollo, Milo Manara ou John Willie, je voulais juste vous faire découvrir très partiellement chez Stanton les escarpins, mules, sandales, bottes, souvent très interessantes. Images très sages donc...































































































 

7 commentaires:

Espace de Philtre a dit…

Bonjour Olivier, j'aime bien tes nanas, j'aimerais pouvoir dessiner comme ces génies de la "femme" ! J'ai réalisé une encre en incluant une fille de Manara (que j'aime beaucoup, Manara, je précise), je pense que je n'aurais pas le droit de l'exposer, vus les droits d'auteur. Mais je l'aime bien. Je vais tenter d'en dessiner à ma manière... Amicalement, Philippe

Pinupmania a dit…

Merci Philippe
Je ne connais pas les ayants-droit de Manara. Ca vaut peut-être le coup de contacter la maison d'édition qui publie l'album dont tu as extrait le dessin et demander une autorisation exceptionnelle. J'aime beaucoup tes encres et tes femmes ( celles de tes oeuvres, je précise ). Permets-moi de penser que "ta manière" a aussi pour moi quelque chose de génial que je t'envie.
Amicalement
Olivier

Anonyme a dit…

Fabuleux ! Je ne connaissais pas.
Anthinéa

Anonyme a dit…

J'aime bien aussi ses frimousses et... les bas.
Je n'ai malheureusement pas d'album, juste quelques images glanées sur le Net.
Amicalement
Ditafan

Espace de Philtre a dit…

Olivier, ce que tu me dis me touche beaucoup !
Signé : l'homme qui doute)
Bonne soirée

LilyFetish a dit…

Je ne connaissais pas du tout cet artiste, il y a de jolies choses; merci pour la découverte!

Pinupmania a dit…

@ LilyFetish, Anthinéa, Ditafan
Je vais essayer de prendre le temps de compléter ce post ou d'en faire un nouveau sur Stanton.Pourquoi pas les frimousses ou les bas...
Olivier