mercredi 10 décembre 2008

Méfiez-vous des Pin-up



























































































5 commentaires:

Anonyme a dit…

Ah ! Pinupmania nous livre ici le côté sombre de la Pin-up : ambiance polar, espionnage engrenages alcool et eaux troubles à volonté. La nuit, les périphéries inquiétantes, l'enfer du jeu.
Et maîtresse incontestée de ces complots :
la Garce !
emblématique, énigmatique, sulfureuse et pulpeuse, instigatrice et complice, giflée, ligotée, menacée, malmenée ....et malgré tout ça,... Même pas mal !
Qu'on se le dise, la Garce fait fantasmer !
Merci ! Miss Pandora

Pinupmania a dit…

Fantasmes des pauvres bonshommes, tout cela. J'aime à imaginer une couverture de pulp faite par une fille, allez, une pin up. Je crois que cela serait très différent. Mais pourquoi cela existerait-il ? Incongru, non ? Comme vous dites, ébouriffant, non ?
"Giflée, ligotée..." c'était un de mes prochains post. Vous me devinez trop. Suis-je transparent ?
Merci de votre message
Olivier

Espace de Philtre a dit…

Jolie dimension que le polar de gare, presque de la littérature, servie par une iconographie que jadore ... Surtout quand la femme devient diablesse (pour changer). Merci pour cet univers parallèle !
Amicalement
Philippe

MISS GLITZY a dit…

Ma préférée est celle de J'veux mon blé. Elles ne plaisantent pas les Miss!!!

Pinupmania a dit…

@ Miss Glitzy
Non, elles ne plaisantent pas. Après les dominatrices d'Eric Stanton et ce post, pour qui vais-je passer ?
@ Philippe
L'iconographie des couvertures de romans de gare recèle des trésors.Pas seulement avec les diablesses mais aussi avec les persécutées, victimes en tous genres.
Amitiés
Olivier